Tout savoir sur le métier de consultant immobilier.

Publié par AV Transaction le .
Tout savoir sur le métier de consultant immobilier.

Tags: vendre

Devenir consultant immobilier est un rêve mais vous ne savez pas comment faire ? Pour vous donner les meilleures chances d’accéder à cette fonction, découvrez l’essentiel sur cette profession : son rôle, ses missions, la formation ou les diplômes requis. Mais aussi les qualités essentielles pour exceller, ainsi que le salaire auquel vous pouvez prétendre. Bonne lecture !

C’est quoi un consultant immobilier ?

Le consultant immobilier est un professionnel de l’immobilier.

Il est aussi appelé mandataire immobilier, négociateur immobilier, chasseur immobilier ou courtier en immobilier.

Bon à savoir : le consultant immobilier et l’agent immobilier n’exercent pas exactement le même métier. Le métier d’agent immobilier est encadré par la loi Hoguet. À ce titre, il doit être titulaire d’une carte professionnelle appelée carte Transaction - T -. Ce qui lui permet d’aller au bout du processus d’achat ou de vente immobilière, en rédigeant par exemple le compromis. Le consultant immobilier ne possède pas ce fameux sésame. Il est alors plus limité dans l’étendue de ses attributions.

Quel est le rôle d’un consultant immobilier ?

Le rôle d’un consultant immobilier est d'accompagner les vendeurs et/ou les acquéreurs de biens immobiliers. Il contribue au succès de leurs projets dans la pierre.

Il peut être mandaté par :

  • Le propriétaire d’un bien immobilier qui souhaite vendre.
  • Une personne qui en recherche un (un acheteur).
  • Un agent immobilier pour l’épauler.
  • Une agence immobilière pour l’épauler.

Quelles sont les missions du consultant immobilier ?

Les attributions du consultant immobilier sont variées et s’étendent sur tout le processus de vente ou d’achat d’un bien. Elles valent aussi bien pour des maisons que pour des appartements.

Voici les principales :

  • La prospection : il doit trouver des biens à vendre (maison ou appartement). Soit qu’ils soient déjà sur le marché, soit qu’ils soient prochainement mis en vente. Plus son portefeuille de biens est important, plus il a de chance de mettre en relation un vendeur avec un acquéreur. Son réseau immobilier est donc fondamental.
  • La rédaction d’une annonce immobilière.
  • L’estimation immobilière. Elle est déterminante pour garantir le succès de la commercialisation d’un bien. Elle dépend de nombreux critères comme le nombre de pièces, le secteur géographique, le terrain autour, les travaux à prévoir…
  • La chasse de futurs acheteurs.
  • La visite des lieux.
  • La centralisation des différents documents administratifs à fournir (le diagnostic technique et les autres documents juridiques).
  • L’analyse de la pertinence du dossier d’un acheteur.
  • La négociation du prix du bien.
  • Le conseil.

Dépourvu de la carte T, le consultant immobilier ne peut pas :

  • Rédiger d’actes immobiliers, comme un compromis.
  • Réaliser de consultations juridiques.
  • Recevoir de fonds.

Quel est le statut des consultants en immobilier ?

Ils peuvent travailler en indépendant, par exemple en créant une micro-entreprise ou en Sasu. Ou pour le compte d’une agence immobilière ou d’une étude notariale, en tant que salarié.

Ils exercent partout en France. Dans des grandes villes comme Paris, Lyon, Nantes ou Marseille. Mais aussi dans des plus petites comme Deauville, Angers, Annecy ou Metz.

Quelles sont les compétences indispensables pour devenir un bon consultant immobilier ?

Le métier demande certaines compétences.

Les hard skills

Les hard skills, ce sont les compétences techniques. Autrement dit, les savoir-faire nécessaires pour être un bon professionnel de l’immobilier.

Un consultant immobilier doit avoir :

  • Des connaissances en techniques commerciales. Il est commercial dans l’âme.
  • Des connaissances juridiques sur les étapes du processus de vente immobilière.
  • Des connaissances sur le fonctionnement du marché de l’immobilier :
    • Local.
    • En général.

Les soft skills

Les softs skills, ce sont les compétences comportementales dont doivent être dotés les consultants immobiliers pour devenir de bons professionnels. On parle aussi de savoir-faire.

Parmi les plus importantes figurent :

  • L ’écoute de ses clients.
  • Le sens du service. C’est-à-dire être en mesure de se plier en 4, dans la mesure du possible, pour satisfaire le client et lui permettre de réaliser le projet immobilier envisagé.
  • Le bon relationnel, pour assurer le lien entre le vendeur et l’acheteur.
  • L’autonomie.
  • La disponibilité. Il peut être amené à faire des visites le soir et le week-end.
  • La réactivité pour ne louper aucune vente.

Quel diplôme obtenir pour devenir consultant immobilier ?

Si aucun diplôme n’est légalement exigé, vous vous donnerez les meilleures chances d’être embauché comme consultant immobilier salarié si vous êtes titulaire d’un Bac +2.

Par exemple :

  • D’un BTS Professions immobilières (BTS PI).
  • D’un BTS Négociation et digitalisation de la relation client.

Voire même de poursuivre avec une Licence pro métiers de l’immobilier.

L’expérience est également un véritable atout dans ce métier. Une bonne connaissance du secteur géographique de prospection, de l’arrondissement voire du quartier est un véritable plus. N’hésitez pas à multiplier les stages.

Quelle formation suivre pour devenir consultant immobilier ?

Il n’y a pas une unique formation qui permet d’aboutir au métier de consultant immobilier.

Si vous souhaitez opérer une reconversion professionnelle ou si vous souhaitez parfaire des connaissances, de nombreux organismes de formation dispensent des formations courtes et certifiantes. Renseignez-vous.

Bon à savoir : avec ou sans diplôme, de nombreuses agences immobilières proposent de former en interne leurs futurs consultants immobiliers.

Quel est le salaire d’un consultant immobilier ?

Combien gagne un consultant immobilier ? Sa rémunération dépend de son statut :

  • Indépendant : il est rémunéré à la commission.
  • Salarié : il a une part fixe et une part variable en fonction de ses résultats.

Consultant immobilier… Et après ?

Pour ceux qui souhaitent évoluer, les consultants immobiliers peuvent devenir agent immobilier, directeur d’agence immobilière ou directeur d’un groupe.

À retenir sur le métier de consultant immobilier

À Paris ou en Province, voici les principales informations à retenir sur le métier de consultant immobilier.

MissionsProspecter, Rédiger les annonces immobilières, Estimer une maison ou estimer un appartement, Trouver des acheteurs, Organiser les visites, Centraliser et contrôler le dossier de l'acquéreur, Conseiller, Participer aux négociations sur le prix de la maison ou de l’appartement
StatutIndépendant (micro-entreprise ou en société), Salarié
Compétences techniquesFonctionnement du marché de l’immobilier, Juridiques, Commerciale
Compétences comportementalesL’écoute, Le sens du service, Le bon relationnel, L’autonomie, La disponibilité, La réactivité
Diplôme requisAucun. Mais un Bac +2 est à privilégier.
FormationNombreuses formations proposées par des organismes de formation
SalaireIndépendant : à la commission., Salarié : part fixe et part variable

Vous possédez maintenant toutes les informations nécessaires sur cette profession de consultant immobilier. Si vous avez toujours rêvé d’être à votre compte - bien qu’aussi ouverte aux salariés - et que vous possédez une ou plusieurs des qualités requises, n’hésitez plus ! La France regorge de belles propriétés qui n’attendent que vous pour passer entre les mains de nouveaux acquéreurs.



Vous souhaitez devenir conseiller indépendant en immobilier ?Contactez-nous pour obtenir plus d’informations.