Hauteur sous plafond: quelle est la hauteur idéale ?

Publié par AV Transaction le .
Hauteur sous plafond: quelle est la hauteur idéale ?

Tags: acheter, diagnostics-immobiliers

La hauteur sous plafond est une caractéristique importante à prendre en compte lors de la vente ou de la location d'un bien immobilier. Elle détermine la surface habitable du logement et doit être mentionnée sur le diagnostique de performance énergétique (DPE). Mais qu'est-ce que la hauteur sous plafond ? Quelle loi régit cette mesure ? Et comment faire un bon diagnostic hauteur sous plafond ? Dans cet article, nous répondons à toutes vos questions !

Hauteur sous plafond: définition

La hauteur de plafond d'une pièce est la distance entre le sol et le plafond, et est généralement mesurée en pieds. La hauteur de plafond standard d'une maison varie selon le type de propriété, mais se situe généralement autour de huit pieds soit 2,50m, en moyenne.

Cependant, les faux plafonds sont de plus en plus courants, surtout dans les nouvelles maisons, et peuvent abaisser la hauteur du plafond de quelques pouces.

Les faux plafonds sont fabriqués dans des matériaux tels que les plaques de plâtre ou les plaques de plâtre, et sont souvent utilisés pour améliorer l'acoustique d'une pièce ou pour cacher les câbles électriques. Dans certains cas, le faux plafond peut également être utilisé pour augmenter la résistance au feu d'un bâtiment, cacher les installations électriques... Quel que soit son objectif, un faux plafond peut avoir un impact significatif sur la hauteur de plafond globale d'une pièce.

La hauteur sous plafond dépend aussi très souvent de la période de construction de la maison ou de l'immeuble pour un appartement. En effet, auparavant, et l'on peut le voir dans les immeubles haussmaniens par exemple, les logements possèdaient des plafonds très hauts, plus de 2,80m. Dans le passé et avant l'invention des ascenseur (XIXème siècle), les riches habitaient habitaient dans les étages inférieurs et plus l'on montant, plus la hauteur sous plafond était basse.

Existe-t-il une hauteur sous plafond minimum ?

En France, cette distance doit être d'au moins 2,20 mètres dans les pièces destinées à l'occupation humaine (salon, chambre, bureau, etc.), à l'exception des cuisines et des salles de bains qui peuvent avoir une hauteur de plafond inférieure (1,80 mètre). Toutefois, ces dimensions minimales ne sont pas toujours respectées dans les bâtiments anciens, c'est pourquoi il est important de vérifier la hauteur sous plafond d'un bien avant de faire une offre.

En effet, pour qu'un logement soit considéré comme décent, sa superficie habitable doit être de minimum 9m² et sa hauteur sous plafond doit être de 2,20 mètres minimum.

Dans la même manière, la superficie habitable doit être de 20 m³ minimum; certaines pièces sont ainsi exclus (loi Boutin également) comme les vérandas, les combles non aménagés, caves, sous-sol, remise, garages, terrasses, loggias, balcons, séchoirs extérieurs, locaux communs, dépendances, espaces dont la hauteur est inférieure à 1,80 mètre.

Hauteur sous plafond et performance énergétique

La hauteur sous plafond n'est pas seulement un facteur important pour la vente ou la location d'un bien, mais aussi pour sa performance énergétique. En effet, plus les plafonds sont hauts, plus la chaleur se perd par le toit. Ceci c'est pourquoi la hauteur du plafond doit être mentionnée sur le diagnostic de performance énergétique (DPE).

Pour faire un bon diagnostic de la hauteur sous plafond, il est nécessaire de mesurer la distance entre le sol et le plafond avec un mètre ruban. Il est également possible d'utiliser une mesure laser, mais cet appareil est moins précis. Une fois la mesure effectuée, la hauteur du plafond doit être indiquée en mètres sur le DPE.

Comment calculer la hauteur sous plafond des logements atypiques ?

Afin de calculer la hauteur de plafond d'un logement atypique, vous devrez prendre plusieurs mesures.

  • Tout d'abord, mesurez la largeur et la longueur de la pièce. Ensuite, mesurez la distance entre le sol et le plafond.

  • Une fois que vous avez ces mesures, vous pouvez calculer la hauteur de plafond en divisant la longueur par la largeur, puis en multipliant par la distance entre le sol et le plafond. Vous obtiendrez ainsi la hauteur moyenne du plafond de la pièce. Cependant, n'oubliez pas que cette mesure ne sera pas précise si la pièce n'est pas parfaitement carrée ou si le plafond présente des irrégularités. Néanmoins, cette formule vous donnera une bonne approximation de la hauteur de plafond dans un logement atypique.

Attention néanmoins à respecter les différentes exceptions.

Exemple, pour les poutres, si la poutre est située dans une grande pièce et que sa dernière est à une hauteur inférieure à 1,80m alors aucune surface ne sera comptabilisée.

  • Il en va de même pour les faux plafonds, un plafond situé à moins de 1,80 m du sol ne sera pas pris en compte dans votre mesure s'il se trouve à un niveau supérieur et qu'aucune fenêtre n'est visible sur au moins deux tiers (67 %) ou plus de la profondeur en dessous de ce point La raison ? Il s'avère que nos yeux sont déjà assez malmenés lorsque nous sommes debout, sans parler du fait que nous sommes assis dans des bâtiments sans lumière naturelle !

  • Très souvent, les pièces peuvent être mansardées en particulier dans les derniers étages en appartememnt et dans les chambres en maison. La surface d'une pièce mansardée qui a moins de 1,80m de hauteur peut être indiquée sur votre acte de vente comme "non contractuelle".

  • Pour qu'une mezzanine soit comptabilitée dans la surface Carrez de votre logement, elle doit répondre à deux critères. Premièrement, elles ne peuvent pas avoir une hauteur inférieure à 1,80m et deuxièmement, elles doivent rester intactes comme une construction solide, sans possibilité de démontage pour le transport.

  • De la même façon, la surface d'un dressing et des placards sont comptabilisées si la hauteur sous plafond est supérieure ou égale à 1,80m.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la hauteur sous plafond ou la performance énergétique d'un bien, n'hésitez pas à contacter notre équipe d'experts ! Nous nous ferons un plaisir de répondre à toutes vos questions !



Vous souhaitez devenir conseiller indépendant en immobilier ?Contactez-nous pour obtenir plus d’informations.